Marches de Madame Guo Lin

Posted on 14 juillet 2014

0


Notes du stage sur le « Qi Gong contre le cancer » 

Docteur JIAN Liujun de QiMETAO

Ce Qi Gong aide les malades à mieux supporter les effets secondaires de thérapies lourdes,  il est utilisé également en prévention des récidives après une rémission ou  en soin palliatif. En Chine, dans les espaces verts, des personnes atteintes d’un cancer pratiquent cette technique. Elles participent ainsi elles-mêmes à leur traitement, avec des résultats très prometteurs allant parfois jusqu’au « miracle » Cette technique commence à être connue en Europe et donne des résultats très encourageants. Entre terre et ciel

  • debout le corps droit, les pieds joints, le dos ouvert, conscience d’enracinement  vers la terre et  d’élévation vers le ciel.
  • Porter le regard au loin, visualiser la forêt pendant 1 minute puis regarder à 30cm 6 secondes, puis porter le regard interne dans le périnée
  • écouter sa respiration  naturelle qui devient lente, profonde, progressive et continue (LPPC)
  • allonger le bas du dos en lâchant le coccyx puis les lombaires vers le sol en expirant par la bouche (son HU)
  • ouvrir les dorsales puis les cervicales vers le ciel en inspirant par le nez (son XI)
  • après chaque expire attendre que l’inspire remplisse le bas bassin avant de laisser monter l’énergie dans le dos (la règle : 1/3 du temps d’inspire sans monter  l’énergie)

Préparation

  • Monter (sheng) : étirer la colonne vertébrale en montant dans les lombaires, les dorsales puis les cervicales.
  • Ouvrir ( kai) : l’énergie remplit les 3 volumes du corps «Dan Tian» inférieur, moyen et supérieur. L’inspire se fait naturellement par le nez (xi), le périnée est légèrement soulevé.
  • Descendre (jiang) : relâcher la colonne l’énergie tout en montant dans les lombaires puis les dorsales et les cervicales.
  • Fermer (he) : l’énergie perverse s’écoule dans les pieds. L’expire se fait par la bouche (avec le son HU), le périnée est détendu.
  • Les mains accompagnent l’ouverture et la fermeture suivant l’horizontal devant le Dan Tian inférieur. Les paumes soit vers le sol pour capter le yin (nourrir), soit vers le ciel (dynamiser) soit vers l’extérieur (équilibrer) ; elles pivotent dans tous les cas pour revenir vers le Dan Tian ; les doigts vers le bas pour recycler l’énergie perverse ou contre l’hypertension ou les doigts vers le haut en cas d’hypotension pour dynamiser le corps.
  • Les pieds en « VT » : un pied est positionné d’abord sur la pointe, près du milieu de l’autre, puis se pose  au sol en faisant un pas, le pied dirigé  vers l’avant et sur le côté à 30° (entre un V et un T), le talon vers la voûte plantaire.

Ouverture des marches :

  •  Les deux pieds à une largeur de bassin, les mains devant le Dan Tian, les paumes vers le ciel, les doigts face à face,
  • Le poids du corps passe sur la jambe droite, la jambe gauche se déplace à gauche à une largeur de bassin,

Ouvrir le Dan Tian :

  1. Les mains s’écartent en pivotant,bout du majeur fixé vers la terre, elles s’éloignent, paumes vers la droite et la gauche, les doigts vers la terre, avec une inspiration naturelle.
  2. A l’expiration les paumes des mains, après avoir pivoté, se rapprochent du Dan Tian.
  3. Recommencer 2 fois.

Ouvrir le dos :

  1. Glisser le dos des mains sur la taille vers le dos et les poser sur le point    « shenshu », 23 Vessie, au niveau des reins,
  2. Relâcher tout le corps en expirant par la bouche (HU), les genoux se vident et plient sous le poids de l’énergie qui descend,
  3. Remonter par le dos en inspirant, après avoir  déjà rempli le bas du bassin (1/3 du temps de l’inspire)
  4. Recommencer 2 fois.

Fermeture des marches

  • Ouvrir le dos
  • Ouvrir le Dan Tian

Ding Bu Xing Gong

Travail en pas de l’arc dans les 4 directions

On n’avance pas mais on se déplace en avant (sud) puis vers la gauche (est)  vers l’arrière (nord) vers la droite (ouest) puis au point de départ, On recommence avec le pied droit dans l’autre sens. La respiration est naturelle

. 1-    Dan Tian Supérieur

  • Le poids du corps passe sur la jambe droite, la jambe gauche se déplace en avant les pieds en position VT. Les  mains sont devant le Dan Tian inférieur, les paumes vers le ciel, les doigts face à face,
  • Monter : le poids du corps passe sur la jambe avant, la colonne s’étire des lombaires vers les dorsales puis vers les cervicales les 2 mains se rapprochent et montent  jusqu’au front, la jambe droite pousse légèrement en avant (points 1 des reins, de la rate et du foie), le bout des auriculaires, annulaires, majeurs se touchent.
  • Ouvrir : le poids du corps passe sur la jambe arrière, les mains s’écartent  après avoir pivoté mues par l’étirement de la colonne  (des lombaires vers les dorsales puis vers les cervicales)
  • Fermer : le poids du corps passe sur la jambe avant, les mains  se rapprochent, le bout des auriculaires, annulaires et majeurs se touchent.
  • Descendre : le poids du corps passe sur la jambe arrière, la colonne s’étire des lombaires vers les dorsales puis vers les cervicales, les 2 mains rejoignent le nombril, le bout des pouces et index se rapprochent.

2-          Dan Tian moyen

  • Ouvrir : les mains s’écartent  à l’horizontal, après avoir pivoté, mues par l’étirement de la colonne  (des lombaires, des dorsales puis des cervicales)
  • Fermer : les mains pivotent et se rapprochent à l’horizontal, toujours par la montée de l’énergie dans la colonne,
  • Monter : le poids du corps passe sur la jambe avant, la colonne s’étire des lombaires vers les dorsales puis vers les cervicales, les 2 mains se rapprochent en montant  jusqu’au milieu de l’estomac (zhong wan, 12 vaisseau conception), la jambe droite pousse légèrement en avant (points 1 des reins, de la rate et du foie), le bout des auriculaires, annulaires, majeurs se touchent.

3 –        Dan Tian inférieur

  • Descendre : le poids du corps passe sur la jambe arrière, le bassin descend vers les talons, les 2 mains rejoignent le bas dantian, le bout des pouces et index se rapprochent.
  • Ouvrir : les mains s’écartent, après avoir pivoté, le bout des doigts vers le sol pour éliminer l’énergie perverse, elles sont mues par l’étirement de la colonne  (des lombaires, des dorsales puis des cervicales)
  • Fermer : les mains pivotent et se rapprochent à l’horizontal, toujours par la montée de l’énergie dans la colonne, le bout des doigts toujours vers le sol.
  • Monter : le poids du corps passe sur la jambe avant, la colonne s’étire des lombaires vers les dorsales puis vers les cervicales les 2 mains montent  jusqu’au milieu de l’estomac (zhong wan, 12 vaisseau conception),
  • Descendre au nombril,
  • Changer de direction par une rotation de la taille qui entraîne le pied gauche vers l’est et recommencer la série d’ouverture et de fermeture des 3 Dantian(s)
  • Continuer ainsi vers le nord puis vers l’ouest
  • Arriver au sud (départ) pour changer de pied et repartir dans l’autre sens pour les 4 directions
  • Fermeture
    1. 1 ouvrir le dos,
    1. 2 ouvrir le Dantian.

Marche contre le cancer  de GUO LIN 

«Zhong Du Feng Man Bu Xing Gong»

Pour les maladies chroniques il est conseillé de la pratiquer régulièrement  40 minutes en forêt. En cas de fatigue on peut le faire en plusieurs séances plus courtes.

Marcher à un rythme assez rapide pour pouvoir chasser l’énergie perverse avec le son HU,

Pratiquer cette marche au minimum 20 minutes par jour soit 10 mn en partant du pied gauche puis 10mn en partant du pied droit.

Si on pratique en salle :

ü  relâcher le corps comme suspendu par la tête, placer son intention au périnée,

ü  visualiser un beau paysage (1 minute), écouter la respiration naturelle abdominale (1 minute),

ü  visualiser la colonne vertébrale et monter dans les lombaires (relâchement) puis dans les dorsales (redressement) et dans les cervicales (étirement)

 

  • Ouvrir le DANTIAN
  • Ouvrir le DOS

 

On commence par le pied gauche, sauf pour le foie  (on part par le pied droit.)

  • A chaque pas  la taille  entraîne :

–      Pour tonifier : la main gauche vers le Dantian inférieur, paume vers le 2 du Vaisseau Conception (point GUANYUAN qui se trouve à 3 largeurs de pouce du nombril)

–      Pour disperser l’énergie perverse : l’autre main sur le côté droit, les doigts vers le sol, paume vers l’extérieur.

  • Avancer avec petite inspiration (XI), poser le poids du corps sur la jambe avant avec une deuxième petite inspiration (XI)
  • Tous les 2ème à droite, tourner (ZHUAN) la taille  et regarder en arrière vers le sol en prononçant HU pour chasser l’énergie perverse.
  • On recommence la marche par le pied droit et on chasse tous les 2ème pas l’énergie perverse à gauche (pour le foie on repart par le pied gauche et on chasse à droite tous les 2ème pas à droite)

 

Sur place avec pas de l’arc à gauche puis à droite

Même principe mais les deux bras vont du même côté

Poids du corps sur la jambe arrière, XI XI HU à l’inspire, la taille entraîne les 2 bras à droite.

Poids du corps sur la jambe avant, PING (respiration normale) à l’expire, la taille entraîne les 2 bras à gauche.

 

  • Fermeture

Ouvrir le dos

Ouvrir le Dan Tian

 

Se frotter les 2 mains et sentir la qualité de la peau « énergétisée » en se massant le visage avec le bout de l’index et (ou) du majeur :

de bas en haut (coins de la bouche, le long du nez, milieu du front) et après avoir ouvert le front,  de haut en bas (les tempes, le devant des oreilles ) avec le bout de tous les doigts,

en remontant derrière les oreilles puis descendre du haut de la tête, les doigts croisés, vers la nuque.

Dynamiser le corps par percussion avec les doigts et (ou) les paumes :

Tapoter du bout des doigts tout le tour du crâne puis le sternum, les côtes, le bas du dos, l’extérieur de jambes (méridiens yang qui vont vers les pieds), puis l’intérieur des jambes en remontant jusqu’au bassin (méridiens yin qui montent des pieds aux organes) ; ensuite monter aux épaules pour tapoter le long de la face interne des bras (les méridiens yin qui vont au bout des doigts) puis remonter au visage par la face externe des bras (méridiens yang qui descendent du visage, sur le devant le corps vers les doigts de pied.

Porter le regard au loin 1 minute (on ne regarde pas mais on voit tout) puis regarder devant soi.

 

 

 

Posted in: Annexe, Divers, Nei Gong